Liberté de la presse - Enlèvement de la journaliste Afrah Shawqi (27 décembre 2016)

La France a appris avec émotion et préoccupation l’enlèvement de la journaliste Mme Afrah Shawqi le 27 décembre à Bagdad.
Nous assurons les autorités irakiennes de notre soutien dans l’enquête demandée par le Premier ministre irakien, M. Haïder al-Abadi, et formons le vœu que la libération de Mme Shawqi intervienne dans les plus brefs délais.
La France salue le courage de Mme Shawqi qui a notamment œuvré pour la défense des droits des femmes et qui est une personnalité unanimement reconnue et appréciée en Irak et au-delà. Elle s’est également mobilisée pour faire connaître les exactions commises par les groupes armés.
Nous réitérons notre attachement à la liberté de la presse et à la liberté d’expression partout dans le monde. Les journalistes irakiens ont payé un lourd tribut à la défense de cette liberté, comme le rappelle le rapport publié aujourd’hui par le syndicat irakien de la profession : 455 journalistes tués depuis 2003, dont 20 pour la seule année 2016.
PNG

Dernière modification : 30/12/2016

Haut de page