Irak - Nouvelles destructions du patrimoine culturel (06.03.2015)

La France condamne avec la plus grande fermeté la poursuite des destructions du patrimoine culturel de l’Irak.

Le dynamitage de la mosquée chiite d’al-Qubba al-Husseiniya et des mausolées des prophètes Jonah, Jirjis et Seth, le saccage du musée de Mossoul, et maintenant la destruction et le pillage des ruines assyriennes de Nimroud relèvent d’une logique abjecte d’anéantissement par Daech de l’un des plus exceptionnels patrimoines de l’humanité.

A la suite de l’UNESCO, qui a adopté à l’automne dernier une résolution sur la protection du patrimoine en Irak, le conseil de sécurité des Nations unies a adopté le 12 février la résolution 2199 qui condamne notamment les destructions du patrimoine culturel irakien et appelle les États parties à lutter contre le commerce illicite des biens culturels.

Les autorités irakiennes peuvent compter sur le plein soutien de la France dans leurs efforts pour y mettre un terme et s’assurer que les auteurs de ce nettoyage culturel, qui pourrait être constitutif d’un crime de guerre, seront traduits en justice et condamnés.

Dernière modification : 12/03/2015

Haut de page