Inauguration de l’exposition « La lumière au bout du tunnel ».

JPEG

La Conseillère de coopération et d’action culturelle adjointe, Radhia Oudjani, a inauguré le 23 mai 2013 à l’Institut français d’Irak, en présence de représentants du ministère de la culture et de la commission parlementaire pour la communication et les médias, l’ exposition « La lumière au bout du tunnel », exposition de peintures, photographies et calligraphies s’inscrivant dans le cadre d’un projet porté par l’association ENKI pour les Arts.

JPEG

Ce projet bénéficiant aux mineurs placés en établissement de surveillance, est soutenu depuis plusieurs années par l’Institut Français d’Irak et par l’Ambassade de France en Irak via le fonds social de développement.

JPEG

A travers l’appui et l’apprentissage qu’il offre aux jeunes détenus, garçons et filles, ce projet a pour vocation de faciliter l’insertion économique et sociale des jeunes enfants vivant dans des établissements de surveillance, à leur sortie de ces établissements. Plus largement, ce projet présente l’avantage de leur faire découvrir des valeurs esthétiques de nature à leur redonner confiance dans la vie et confiance en eux-mêmes.

JPEG

Une table ronde sur les conditions de détention des jeunes mineurs en Irak s’est également tenue en marge de l’inauguration de l’exposition et du lancement du livre consacré au projet.

Dernière modification : 26/05/2013

Haut de page