Festival du film documentaire à Erbil

Avec le soutien du ministère de la Culture du Kurdistan, de l’Institut français d’Irak et de l’équipe de l’association Alterdoc, ce sont 24 réalisateurs, monteurs, cameramen et preneurs de son qui ont suivi un stage intensif de 3 semaines pour produire 6 documentaires évoquant différents aspects de la vie au Kurdistan.

Depuis des années, Fulvia Alberti et Baudoin Koenig œuvrent inlassablement pour former des jeunes à l’art du documentaire. Cette année encore, leur travail a permis à 6 équipes de télévisions de comprendre la différence entre un simple reportage et un vrai film documentaire.
« Le Gitan de Mars » évoque de façon très poétique la culture gitane au Kurdistan.
JPEG
« Les yeux de l’innocence » appartiennent à un orphelin de 12 ans qui travaille toute la journée pour subvenir aux besoins de sa famille.
« Une femme sans limites », c’est l’histoire de Chro, une femme courageuse et énergique qui dirige un salon de coiffure et une cafétéria, la seule réservée aux femmes d’Erbil.
JPEG
« Le drapeau déplacé » décrit la vie quotidienne des habitants des zones frontières qui subissent régulièrement des bombardements.
« Réfugiés chez eux » nous montre la vie d’un Sabéen, peintre dont l’inspiration est épuisée mais qui puise dans la musique et la foi un remède aux douleurs de l’exil.
« Vivre ensemble (à Kirkouk) » rêve d’une ville où règnerait la paix mais qui est rattrapée par la réalité.
Vous pouvez voir les films en suivant ce lien :
http://doku6.wordpress.com/

Dernière modification : 23/01/2013

Haut de page