Deux jours pour les Femmes à Erbil

Le Centenaire de la Journée internationale de la Femme a été doublement fêté par le centre culturel d’Erbil. Le 7 mars a été inaugurée la nouvelle exposition intitulée "19 Femmes" mettant à l’honneur deux jeunes artistes kurdes. Le 8 mars, une grande conférence a été organisée en coopération avec une ONG locale, Women Empowerment Organisation.

Le 7 mars : Inauguration de l’exposition "19 Femmes" qui sera accessible tout le mois de mars au CCF

JPEG - 53.2 ko
Inauguration avec le Consul Général de France, le Ministre de la Culture et le Vice Gouverneur d’Erbil

Le 7 mars, deux jeunes artistes de Souleymaniah ont acroché leurs œuvres aux murs du Centre culturel français d’Erbil. L’exposition baptisée "19 Femmes" rend hommage à toutes les femmes du monde. L’exposition sera visible tout le mois de mars.

Né en Prison de Julie Adnan est une série de huit portraits de femmes en prison avec leur enfant. Des légendes décrivent les raisons de l’enfermement de ces mères par les autorités. L’artiste explique « en vertu de la loi irakienne, les prisonnières peuvent amener leurs enfants pour 2 ans et parfois plus en Prison. Ainsi, beaucoup d’enfants passent plusieurs mois ou année en prison uniquement parce que leur mère a (ou n’a pas) enfreint la loi. Personne ne pense à ce que ces enfants se rappelleront quand ils seront plus grands. » Julie Adnan, photographe de vingt-cinq ans, originaire de Kirkuk avait présenté son projet "Né en Prison" à Manchester et à Pékin, mais jamais en Irak.

JPEG - 59.4 ko
Né en Prison

L’Habit parle de Julie Adnan est une autre série de portraits prenant comme modèle Manon Heugel, une comédienne française. Sous l’œil créateur de la photographe, Manon pose en robe, avec un hijab ou en tenue de combat. L’artiste explique combien les vêtements peuvent changer la perception d’un regard extérieur. « À travers les vêtements, on peut lire les valeurs d’un individu et percevoir les symboles d’une culture itinérante ».

JPEG - 86.5 ko
Aryan Abubakr devant un tableau

Chaque jour une personne naît, une autre meurt de Aryan Abubakr est une série de peintures entièrement dédiée à la femme enceinte. Belle, espiègle ou fragile, l’artiste a su mettre de l’émotion dans ses tableaux.
Aryan Abubakr, peintre de vingt-trois ans, originaire de Souleymaniah, a exposé son travail pour la première fois.

JPEG - 72.9 ko
Les artistes et le consul général

Le 8 mars, Journée internationale des Femmes

Le consul général de France, le ministre de la Culture et de la Jeunesse et la directrice de l’ONG WEO ont ouvert la cérémonie, suivie de représentants de différentes institutions et associations qui ont présenté les actions menées pour renforcer le rôle de la femme dans la région du Kurdistan : représentante du Comité des femmes du Parlement, la ministre du Travail et des Affaires sociales, la directrice de la direction du Suivi des violences faites aux femmes (ministère de l’Intérieur), Mollah Abdullah, directeur de l’Union du Clergé islamique du Kurdistan.

JPEG - 44.3 ko
Remise des prix

Des courts métrages en lien avec le droit des femmes et le rôle des femmes dans la société ont été projetés entre les discours. Treize prix ont été décernés à des hommes et des femmes, qui par leurs actions, contribuent à la reconnaissance de la femme dans la société.

Des photographies de femmes irakiennes par Rawand ainsi que de l’artisanat réalisé par des femmes en prison ont également été présentés au public.

Dernière modification : 23/01/2013

Haut de page